Ma Photo

novembre 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

« Cécile Duflot affiche son programme pour le logement | Accueil | Abrogation du conseiller territorial, lois de finances... les précisions d'Alain Vidalies »

24 juin 2012

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00e54efcba6a883400e54ef190b78833

Voici les sites qui parlent de Pour s'adresser à Guy Chambefort et Xavier Cadoret :

Commentaires

Nicolas

Bonjour,
J'ai créé une micro entreprise de service à la personne en 2008, l'entreprise est en évolution constante en terme de clientèle, j'ai créé un CDD en fin d'année (pour surccroit d'activité), on m'a toujours dit que je serai éxonéré de charge pendant 2 ans, aujourd'hui je doit en payer alors que les finances de l'entreprise sont fragiles, je ne m'accorde même pas la moitié du SMIC. Ma question est la suivante : ai-je le droit à des aides?

Jacky B.

un grand salut de Roumanie, sous la neige ce matin...mais je regarde le blog chaque matin...
a bientot
Jacky B

Fadjen

Pourquoi pas un dossier sur la Torémachie, qu'en pensez-vous ?

La France devient la honte du monde, le premier pays, à reconnaître la corrida comme faisant partie d’un « patrimoine immatériel ». C’est la première étape pour que la France propose à l’Unesco de faire la même chose au niveau mondial. Tout cela est très grave. Cela va permettre à la corrida de recevoir d’importantes subventions de la part de l’Etat, ce qui n’était pas le cas pour l’instant, les communes, les départements et les régions versant déjà des millions d’euros de subventions pour ce spectacle barbare....

http://www.unesco-anticorrida.com/

jb

Bonjour, j'aimerais poser une question grave : ou en est le doublement de la rcea ?
Car depuis l'annonçe du ministre des transports de suspendre la concession autoroutière c 'est avec une certaine colère que les habitants des communes riveraines à la rcea ont apppris avec stupéfaction cette très mauvaise nouvelle.N'y a t'il pas eu assez de victimes sur cette route ?Le reportage sur w9 consacré en parti à la rcea m'ammène à porter moi simple citoyen ce message que j'espère vous ferez porter au ministre des transports ainsi qu' à Mr Montebourg.La concession autoroutière n'été certes pas la panacée j'en conviens mais elle avait le mérite de permettre d'effectuer les travaux.Au vu de la dette publique comment les travaux vont pouvoir être finançés rapidement ?Le temps presse et Mr Chambefort moi qui ai voté pour vous ainsi que pour le Président de la République j'avoue une certaine perplexité devant ce mauvais coup porté à l'Allier.Sommes nous des citoyens de seconde zone ?Sommes nous (escusez moi du terme !!) des ploucs ?Je fonde toujours beaucoup d'espoir en notre Président et notre gouvernement pour relever le pays mais sachez que pour ma part si rien est envisager dans les années qui viennent pour la rcea je réviserais mes choix politiques.Croyez moi ce n'est pas de gaiété de coeur que je dis cela mais il doit être dit que beaucoup de personnes comme moi attendent des gestes forts pour cette maudite route.Je vous remercie d'avance de l'attention que vous porterez à ce message.

jb

Je vous remercie d'abord pour l'attention que avez porté à mon message.
J'attendrais le rapport que Mr Cuvillier a demandé afin de voir les avancées sur le dossier de la rcea car cela reste pour l'Allier une question urgente en terme de sécurité et de développement économique qui est pour moi une donnée importante étant actuellement demandeur d'emploi.
Je réitère mon plein soutien à votre action ainsi qu'au gouvernement qui doit faire face au bilan catastrophique hérité de la politique désastreuse de 10 années de droite.
Bien cordialement.

BARONI

M. le député
Croyez vous réellement à la recherche de la croissance ou d'une nouvelle croissance (?) pour enrayer la crise et le chômage induit. Ne pourrait-on pas envisager de réinventer la société et ses rapports économiques, sociaux, écologiques au lieu de suivre aveuglément l'organisation mondialisée du capitalisme financier qui a montré son inconséquence et les dégâts induits en terme de destruction d'emplois et de valeur ajoutée de la vraie économie. Ne serait ce pas çà "le changement c'est maintenant". Bien évidemment j'ai voté François Hollande pour débarrasser la République de la droite Sarkozienne et je ne fais pas partie de ceux qui disent que la droite et la gauche c'est pareil. Notre air Républicain est plus respirable depuis le 6 mai 2012 et je m'en félicites. En revanche, rien n'a changé pour une grande partie de la population qui souffre depuis plus de 20 ans des politiques libérales menées et des casses sociales demandées sans aucun résultat tangible, sinon de renforcer, partout en Europe, les thèses d'exclusion des droites extrêmes. La vraie lutte contre les thématiques nauséabondes de ces gens est de rétablir la confiance dans la République et ses valeurs. Le rapport Joxe sur la justice des pauvres est assez édifiant..nous savons aussi que l'éducation et la santé sont à deux vitesses dans notre monde..Avec de l'audace et des idées nouvelles, nous pouvons endiguer ce phénomène inquiétant de la perte des valeurs Républicaines et lutter efficacement contre les extrêmes.
Cordialement
Vincent Baroni
26, rue des Bouchers à Moulins

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.