L'ind├ęcence de propositions de reclassement